Cléguérec ACTE 6 : Création et représentations (Photos Luc CAVELLEC)


R1 2

 

Textes enregistrés et masterisés par Youenn Le CAM, Jérôme KERIHUEL (Tabla informatique musicale), Yann LE CORRE (Accordéon), Erwan MARTINERIE (Violoncelle) et Jean- Louis LE VALLEGANT (Bombarde et saxophones) se retrouvent lundi 13 juin pour découvrir les Confidences sonores de Cléguérec.

 

ORDI JL

Lundi : C’est à partir d’une première écoute des textes que viendront les premières suggestions. On discute des contenus, on établit des scénarii de spectacle… la création prend forme. Le quatuor est riche d’une expérience commune de 8 années de pratique. Mais les dernières Confidences sonores remontent à 2013. Notre appétit de création est intacte. Serons nous à la hauteur de l’intimité ici révélée ? Lundi soir nous ressortons d’une première séance satisfaits, nous avons trouvé 4 illustrations qui conviendront.W 1

Mardi reste 6 textes à illustrer. Mardi matin les 6 textes sont examinés un à un comme la veille. Même laboratoire, on triture, on écoute des versions passées, on statue sur un déroulement, on essaie, ok on enregistre. Globalement on a le spectacle.

 

YLCO 3Reste à valider à froid chacune des illustrations puis à les assembler pour un programme. Premier filage demain matin. Nous n’avons pas enregistré par erreur nos brouillons de lundi. Alors retrouver notre cheminement. Il n’y a que les indications apposées sur les textes qui nous aident.

 

JRAM 1

Mercredi : Filage n°1 et la panne. Jérôme casse une peau de tabla. Impératif de trouver le modèle équivalent. Retour voiture sur Brest il est midi mercredi, ça va être chaud. En l’absence de Jérôme le trio restant bosse sur des parties propres, on fignole des interprétations. Je rentre les textes dans le pad qui les déclenche.

R 1 3

Erwan fabrique les textes du rappel. Yann dévore les ouvrages de la bibliothèque voisine. 16H00 retour de Jérôme, on continue, exécution, enregistrement.

 

 

YLCO 2

Fin 19H30, demain à froid on écoute mieux, mais d’entrée de jeu, un enchainement pose problème. Comme on s’est mangé trois heures de retard, l’entrée dans la Casaconfidens est retardé.

 

 

MONTAGE 1

Sébastien Bouclé aidé des bénévoles monte la structure de lin. Nicolas de la société Koroll sonorisation installe la fiche technique « son ». 40 haut parleurs au plafond de la Casaconfidens + un systeme APG en quadriphonie dans la salle des fêtes de Cléguérec. La structure d’accueil du spectacle est prête. Merci du coup de main.

 

CASA 2

Jeudi : On commence plus tôt. Le programme du jour est chargé écoute de l’assemblage de la veille, transfert de notre lieu de travail vers la Casaconfidens installée dans la salle des fêtes, balance, filage puis générale à 20H30.

 

 

CASA 1L’impression de la veille est confirmée. Les textes sont poignants, forts de sens, mais un enchainement pose problème. On trouve la solution. La musique est trop présente, la diction pas top, alors mettre de l’air, donc du silence. On en profite pour ralentir le débit de parole d’une lectrice trop stressée.

 

 

CASA REPET 1

Nouveau filage, écoute, ça roule. Après le déjeuner, balance et calibrage des textes. Saucisses purée et mayonnaise dans le ventre on tache que nos oreilles restent vaillantes. Dernier filage avant la générale. C’est fragile, mais on est content. Demain on peaufinera. Aborder la générale avec confiance, il est 18H30. Manger sur le pouce. 20H15, accueil des premiers spectateurs, premiers échos, premières sensations en présence du public, gagné, l’émotion est restituée.

 

SHOW 5


Vendredi
: 11H00 filage puis jour off. Piscine pour les uns, sieste, marche, travail sur nos projets individuels… on se retrouve pour manger, ouverture du deuxième cubi.

SHOW 2

Samedi :  17H30 et 21H00 spectacles. On reçoit des tonnes de retour positifs, j’essaie de prendre du recul devant tant d’émotion, pas facile, fatigué. Casse croute entre les deux représentations. C’est fameux, Madame Tiger a mis les mains dans le plat et ça swingue côté papille. Une heure de pause et en piste, accueil du deuxième contingent. On joue bien, on est content, eux, ravis. Standing ovation dans la case, on s’arrache, démontage après le verre d’usage et le recueil des sensations. Vanné on rentre au gîte. Demain retour maison.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *